Maladie neurodégénératives et santé dentaire 

Explication de votre dentiste pre saint gervais :

Savez-vous qu’il existe une relation directe entre l’état dentaire et les maladies neurodégénératives ? La réduction de la sensibilité par inflammation bucco-dentaire serait en cause.

Une étude américaine a montré que les personnes qui se lavaient les dents moins d’une fois par jour couraient jusqu’à 65 % de risque de développement de démence de plus que celles qui se sont brossé les dents chaque jour ! D’autres études ont aussi conclu que les personnes touchées par la maladie d’Alzheimer présentent dans leur cerveau plus de bactéries liées aux maladies des gencives que les personnes qui ne sont pas atteintes d’Alzheimer.

On trouve aussi des éléments porphyro-monas gingivalis dans le cerveau des patients atteints de démence : cette bactérie est fréquemment retrouvée dans les parodontites chroniques. Les contrôles réguliers chez le médecin dentiste sont plus importants qu’on ne le croit.

La maladie de Parkinson entraine souvent le serrement des dents. Très difficile à contrôler souvent sans avoir le moyen de les deserrer....sans forcément de raison particulière de le faire .

Bien évidemment la maladie y est pour quelque chose et la dentition peut souvent être fragilisée suivant les personnes et les cas. Etant donné que Parkinson est une maladie neurologique et que la fonction neurologique concerne tout le corps, il ne faut pas s'étonner de la précocité de la chute des dents.

Pour éviter de serrer les dents toute une journée (ou la nuit cela arrive fréquemment aussi) demandew à votre dentiste de vous faire une "gouttière" (espèce d'étui à dents) que vous pourrez mettre la nuit et dans la journée quand vous vous rendez compte que vous êtes stressés et que vous serrez trop les mâchoires.