Après l’extraction d’une dent, un caillot de sang va se former dans l’alvéole.

La cicatrisation en deux phases vise à :

  • remplacer le caillot par de l’os

  • faire bouger la gencive sur le caillot

Les recommandations place dentaire:
  • Ne pas s’alimenter tant que l’anesthésie locale n’a pas totalement disparu. On pourrait alors croire mastiquer un aliment et en fait mastiquer la langue, la joue ou la lèvre et se faire de profondes blessures.
  • Ne pas faire d’exercices violents pendant 48 heures, car cela augmente la pression artérielle, et risque d’expulser le caillot.
  • Toujours se brosser les dents en évitant ou en étant délicat sur la zone opérée.
  • Ne pas faire de bains de bouche, ils lavent trop la plaie, ce qui permet aux agents nocifs de se fixer.
  • Ne pas fumer pendant au moins 48 heures, pourquoi? Lorsqu’on aspire la fumée (de la même manière que lorsqu’on crache), on crée une dépression dans la bouche, dépression qui aspire le caillot et qui va le décoller. Les goudrons et la nicotine passent directement dans le sang par la plaie. Ils se fixent et se combinent au caillot, ce qui ralentit sa maturation. 

Il est mieux de ne pas cracher, cela crée une dépression dans la bouche, ce qui favorise le décollement du caillot.

Si apparait un saignement anormal :

Mordre une gaze pendant 15 ou 20 minutes sans bouger la mâchoire, sans parler, la tête surélevée, pour laisser au caillot le temps de se constituer et de s’encrer solidement.
Si le saignement persiste, renouveler l’opération pendant 30 minutes, et ainsi de suite.
S’il persiste encore, acheter en pharmacie de l’acide tranexamique, médicament initialement prévu pour une solution buvable, mais que l’on va utiliser ici en mettant la solution sur une compresse, et que l’on va placer à l’endroit opéré.

Alimentation post extraction ?

Surtout pas d’alcool : c’est un vaso-dilatateur, donc risque de saignements et d’accentuation de l’inflammation

Pas d’excitants type café, thé, épices et pas d'acides (citron, vinaigre...).